Revue de Presse OMEGA 3 et VITAMINE D

santé et oméga 3

Voici 2 indispensables de nos assiettes : vitamine D et Oméga 3. Notre population est très déficitaire pour ces deux nutriments qui ont un rôle essentiel pour notre santé. Cette semaine notre revue de presse fait une place à ces informations. LERECA vous propose de vous supplémenter avec des formules comme Oméga 3 marins et Lereca Vitamine D3.


OMEGA 3: Des suppléments chez l’enfant pour réduire les troubles du comportement

« Les acides gras oméga-3 et la vitamine D contrôlent la sérotonine du cerveau et passent ainsi par cette voie biologique pour améliorer la fonction cognitive dans le cadre de certains troubles psychiatriques ».

Vitamine D : le soleil est-il la seule source ?

Huile de foie de morue, hareng, anchois, jaune d’œuf…  Autant d’aliments dits riches en vitamine D. Mais pas assez pour satisfaire nos besoins journaliers. En effet la meilleure source de vitamine D se trouve… dans notre peau qui est capable de la produire sous l’influence du rayonnement solaire.

Je vous conseille de vous supplémenter régulièrement avec une vitamine D 3 d’origine naturelle comme : LERECA VIT D3

Mangez de la vitamine D sous toutes ses formes !

Alors que les premiers rayons de soleil font leur apparition, Corinne Peirano, diététicienne-nutritionniste, fait le point sur nos besoins en vitamine D

On fabrique de la vitamine D grâce aux rayons du soleil absorbés par notre peau et avec l’aide de notre cholestérol. C’est grâce à l’action des UVB en effet et donc de la lumière ultraviolette que l’on fabrique 80 % de notre vitamine D. Les 20 % manquants sont fournis en principe par notre alimentation.

Vitamine D : bambins moins gras et plus musclés

Les bébés qui ont reçu la dose recommandée de vitamine D pendant leur première année de vie ont moins de gras et plus de muscle à l'âge de 3 ans, selon une étude menée par l'Université McGill.

La vitamine D, hormone vitale

On l'appelle "la vitamine du soleil", mais c'est à peu près tout ce qu'on connaît de cette hormone. À la saison froide, la moitié de la population de nos contrées souffre d'une carence en vitamine D



Rédigé le  23 mai 2016 17:51  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site