Les français sont sensibles à la baisse de la luminosité

Heure d'hiver et santé

Ce week-end, la France a changé d’heure pour passer à l’heure d’hiver. Le syndrome saisonnier touche une grande partie de la population, environ 40% sont sensibles à cette baisse de la luminosité. Fatigue, grignotage, problème de sommeil… 4 à 6 %  d’entre eux sont frappés par une dépression saisonnière. Des actifs naturels,  comme la bergamote, la passiflore permettent d’aider l’organisme à mieux s’adapter à cette période.  Ces 2 ingrédients sont présents dans le SEROTOZEN de Lereca.

Notre revue de presse hebdomadaire concerne les effets de ce changement d’heure sur l’organisme.

Changement d'heure : le passage à l'heure d'hiver n'est pas sans conséquences santé


Heure d'hiver : le "problème" c'est le manque de luminosité naturelle

« Nous avons besoin de la lumière naturelle du jour pour recharger une hormone qui est très importante pour la qualité de notre sommeil qui s'appelle la mélatonine »


Automne-hiver, le temps de la dépression saisonnière !

« Cette forme de troubles dépressifs, qui survient en automne et en hiver, touche 4 à 6% des Français et s'explique par le manque de luminosité »

Passage à l'heure d'hiver : gare à la dépression saisonnière !

« Les femmes sont davantage touchées que les hommes par cette déprime hivernale, d'autant plus qu'elles habitent dans des régions peu ensoleillées : Normandie, Somme, Picardie, Pas-de-Calais.. ».


Rédigé le  26 oct. 2015 23:38  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site