Revue de presse du 14 mars 2016

Chinchard, poisson riche en oméga 3
Cette semaine, notre revue de presse insiste sur le rôle des acides gras Oméga 3. Leur consommation est impérative par notre alimentation car le corps ne sait pas les fabriquer. Il est aujourd’hui reconnu que nos besoins ne sont pas couverts par notre alimentation. La complémentation avec des huiles de poissons des mers froides est une alternative de choix pour en apporter à notre organisme : LERECA OMEGA 3 MARINS.

Vous retrouverez aussi un article sur la santé bucco-dentaire et l’importance d’une bonne flore.

Pour finir, un article sur les vertus santé du thé.


GROSSESSE: Les Omega 3 améliorent le métabolisme du fer chez l'enfant  

La supplémentation de la mère en acide docosahexaénoïque (DHA), un acide gras oméga-3 polyinsaturé, permet d’améliorer le métabolisme du fer du fœtus grâce à une meilleure expression des gènes clés qui régulent son transfert à travers le placenta. Cette recherche de l’Université de Grenade présentée dans le Journal of Functional Foods, suggère donc une nouvelle stratégie nutritionnelle favorable non seulement au développement cognitif de l’enfant, mais à la prévention de l’anémie plus tard dans la vie.  

Le DHA, un oméga-3 intéressant contre le cancer du côlon ?

L'inflammation fait partie du processus de cancérogenèse, notamment au niveau du côlon. Or l'acide docosahexanoïque (DHA) est un acide gras connu pour ses propriétés anti-inflammatoires et anti-cancéreuses. Des chercheurs de l'Inserm et de l’université de Bourgogne viennent de décrire l'influence de cet oméga-3 sur un médiateur inflammatoire clé qui régit la croissance tumorale.

A la ménopause : Cancer du sein : les oméga 3 réduisent le risque chez les obèses
Par Anne-Laure Lebrun
La supplémentation en oméga 3 permettrait de réduire la densité mammaire chez les femmes ménopausées et obèses.  
Les oméga 3 pourraient diminuer le risque de développer un cancer du sein chez les femmes obèses ménopausées, suggère une étude américaine publiée la semaine dernière dans le journal Cancer Prevention Research.

HYGIÈNE DENTAIRE: Des bactéries buccales liées au risque d'accident vasculaire cérébral   

Bien se brosser les dents peut prévenir les maladies cardiaques, avait déjà suggéré une étude qui constatait des différences significatives dans la progression de l’athérosclérose en fonction de la santé parodontale. Cette nouvelle étude montre qu’une bactérie buccale peut remonter au cerveau, se fixer à un micro-vaisseau et provoquer sa rupture. Le point avec les Scientific Reports.

Une tasse de thé par jour protègerait le coeur

Selon une étude américaine, les buveurs de thé, à raison d'une tasse par jour, auraient 35 % de risques en moins de connaître un accident cardiovasculaire dans leur vie.

Connaissez-vous le chinchard ?

Article publié par Paule Nyrat diététicienne-nutritionniste
C’est un poisson qui ressemble au maquereau. D’ailleurs, le chinchard se nomme aussi « maquereau anglais » ou encore « maquereau bâtard ». C’est un poisson semi-gras (5% de lipides environ) qui vous apporte de bons Omega 3 et de la vitamine D.




Rédigé le  13 mars 2016 22:53 dans Revue de Presse  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site