Les techniques agricoles modernes sont-elles responsables de notre déficit en magnésium


agriculture et magnésium



Il est aujourd’hui admis par tous que dans nos sociétés modernes de très nombreuses personnes souffrent de carence en magnésium.
Certains articles ont tendance à imputer tout ou partie de ce déficit de magnésium aux techniques modernes utilisées par nos agriculteurs.
Pour moi les carences en magnésium sont un réel fléau et j’ai donc voulu savoir si nos chers agriculteurs avaient une responsabilité majeure dans ce problème de santé actuel.
Je ne suis pas agronome, j’ai donc effectué beaucoup de recherches dans ce domaine et j’ai demandé son avis à un ami ingénieur agronome.



La majorité des terres agricoles françaises est bien pourvue en magnésium.

La recherche agronomique impute rarement un mauvais rendement agricole à un déficit en magnésium. Cela arrive parfois mais c’est plus pour une question « d’assimilabilité » de ce magnésium  que de « stock ». La disponibilité du magnésium pour la plante dépend de facteurs complexes et en particulier des teneurs en calcium et potassium et aussi du climat (le réchauffement climatique pourrait, ici aussi, avoir de mauvaises répercussions).

Le magnésium est important pour les humains mais il est aussi capital pour les plantes.

Il faut en particulier savoir que le magnésium est le constituant central de la chlorophylle. Vous trouverez dans Wikipedia (ou ailleurs) la formule de la chlorophylle. Je vous présente ci-dessous la formule de la chlorophylle A (C55H72O5N4Mg) issue de Wikipedia.
magnésium composant central de la chlorophylle
Dans la plante, le rôle du magnésium ne se résume pas, loin de là, à la formation de la chlorophylle. Comme pour l’humain, le « fonctionnement » du magnésium dans la plante et dans le sol est complexe.
Une carence en magnésium peut se voir sous forme de « chlorose » bien connue des agriculteurs, des jardiniers et des vignerons. Là encore le problème est plus compliqué, la chlorose peut être due à un manque de magnésium mais aussi de fer par exemple ou de manganèse ou de zinc…







La teneur en magnésium des fruits et légumes peut dépendre légèrement de la quantité de magnésium disponible dans le sol et des méthodes culturales.

Je n’ai pas pu trouver d’études sérieuses sur la question. Les teneurs en magnésium des aliments sont assez variables. Si on regarde cette étude très détaillée et très précise, on constate une grande variabilité. Néanmoins, rien ne permet d’en déduire que les conditions de culture sont en cause.
En effet les agriculteurs savent gérer les déficits ou plutôt l’indisponibilité du magnésium du sol. Un déficit en magnésium peut jouer sur les rendements. Les agriculteurs sont donc vigilants et je pense qu’on ne peut pas attribuer nos carences alimentaires en magnésium aux techniques agricoles.
Il n’est pas exclu que la recherche variétale aie par contre une influence significative dans le déficit en magnésium. On parle de plus en plus de nouveaux fruits et légumes plus ou moins « vides » c’est-à-dire contenant beaucoup moins d’éléments nutritifs que par le passé.
Pour en être sur il faudrait sans doute initier un travail de recherche dans ce sens.
Pour moi, les conditions de conservation, de cuisson, de transformation et de transport sont plus importantes.
Si les méthodes culturales avaient un effet négatif sur les teneurs en magnésium, la correction serait assez facile. Aujourd’hui aucun agriculteur n’est sensibilisé à ce problème. Si on leur demandait de travailler dans ce sens ils le feraient volontiers !

Mes conclusions :

•    Les apports en magnésium sont déterminants pour notre santé (et aussi pour celle des plantes)
•    Les teneurs en magnésium sont vraiment très variables suivant les produits alimentaires.
•    Les techniques agricoles interviennent dans les teneurs en magnésium de nos aliments mais ne sont pas déterminantes.
•    Les méthodes de cuisine (cuisson en particulier) sont vraiment capitales pour la conservation du magnésium. J’en parlerai dans un prochain article.
•    Les méthodes utilisées par l’industrie agroalimentaire sont vraiment responsables d’une grande partie de nos carences en magnésium (raffinage en particulier)
•    Nos habitudes alimentaires modernes entrainent une sous-consommation de magnésium.
•    Notre mode de vie en général (stress par exemple) entraine des pertes de magnésium dans l’organisme.

Il est vraiment important de se préoccuper de nos apports de magnésium. Vous êtes très très nombreux à souffrir, souvent sans le savoir, de déficit de magnésium. Ces carences entrainent des problèmes graves. Pensez magnésium dans votre alimentation et pensez complément alimentaire riche en magnésium fortement assimilable.
Lereca vous propose son magnésium malate. Si vous êtes fatigués, si vous avez des symptômes de carence en magnésium, faites une cure avec notre produit. Ceux qui l’ont essayé sont très satisfaits !




Rédigé le  15 sep. 2015 16:14  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site