Le magnésium pendant la grossesse

Grossesse et Magnésium



Pendant la grossesse les besoins en Magnésium et en certains minéraux sont majorés. Durant cette période, le statut en magnésium diminue progressivement pour, au dernier trimestre, atteindre les valeurs les plus basses. Ces valeurs remontent après l'accouchement. Les valeurs mesurées dans le sang du cordon ombilical montrent que le taux de magnésium est plus important que celui de la mère, démontrant un transfert vers le placenta. Le déficit en magnésium a été associé dans la survenue d'accouchements prématurés, de retards de croissance intra-utérins et d'avortements spontanés.



Les françaises manquent de magnésium, le déficit en magnésium des femmes enceintes est encore plus grand :


L'étude Suvimax, nous a montré que la population française présentait des déficits en Magnésium et plus encore chez les femmes. Cette différence d'apport est liée à la ration alimentaire, souvent plus basse que chez les hommes. Pendant la grossesse, l'élimination du magnésium serait plus importante en réponse à des modifications physiologiques comme : le débit cardiaque, le volume sanguin ...

De plus l'enfant capte du magnésium et à terme, le nouveau-né contient 1g de magnésium. Les apports nutritionnels conseillés soit 6 mg/kg doivent donc être couverts par une alimentation adéquate riche en fruits et légumes secs, céréales entières, eaux minérales riches en magnésium ... mais aussi être augmentés de 40 à 120 mg durant toute la grossesse et pendant l'allaitement. Rappelons que le magnésium participe à des fonctions essentielles et notamment jour un rôle dans le processus de divisions cellulaires, du fonctionnement normal du système nerveux et des fonctions musculaires, de l'ossature ...

Durant la grossesse et l'allaitement, le choix du type de complément alimentaire magnésium est important.


De nombreuses études s'accordent sur le fait qu'une complémentation adaptée en magnésium est un bénéfice pour la mère et l'enfant.

La forme de magnésium est à choisir car cette période de grossesse entraine souvent quelques désordres digestifs liés à l'anatomie elle-même, mais aussi à l'imprégnation hormonale. Un magnésium naturel sera privilégié. Il peut y avoir des reflux, des troubles du transit ... Le choix d'un magnésium marin, particulièrement bien toléré associé à des vitamines B, B6, B9 sera un plus chez les femmes aux intestins très fragiles. Les terrains acides trouveront un réel bénéfice sur des formules synergiques diminuant les pertes de magnésium par acidité.

Le MAGNESIUM MALATE de LERECA convient très pour cette période cruciale pour la mère et l'enfant.
Rédigé le  14 oct. 2015 0:21  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site