Moins de stress grâce au magnésium

Les 4 questions à se poser avant de prendre du magnésium en cas de stress ?

Moins de stress grâce au magnésium

L’offre dans le choix d’une cure de Magnésium est abondante : pharmacie, parapharmacie, boutique bio…Il est parfois difficile pour l’utilisateur de s’y retrouver, de  faire le bon choix et de  trouver le « bon » complément alimentaire Magnésium parmi cette large palette : magnésium bio, magnésium naturel, magnésium marin… alors en définitive quel magnésium choisir ? Voici quelques astuces et compléments d’information pour vous aider dans votre achat de Magnésium. !
Une cure de Magnésium est très souvent choisie pour lutter contre les coups de fatigue et dans  les périodes de stress. Mais comment notre organisme va-t-il utiliser cet apport ?



Qu’est-ce que le stress ?

Souvent galvaudé dans le langage courant, le mot « stress » revient souvent comme porte étendard de bien des maux dans notre quotidien. Stressé, fatigué, plus adapté… !
Pourtant, le stress est dans une situation normale, une réaction d’adaptation de l’organisme régit par une phase d’alerte et de lutte. C’est donc une réaction physiologique de l’individu par rapport à son environnement. Il permet d’adapter notre comportement par rapport à un évènement, ou une situation.

Cependant, en cas de stress chronique, la réponse de l’organisme est désadaptée avec une impossibilité de trouver un équilibre. Des conséquences plus ou moins importantes sur notre corps apparaissent et peuvent déboucher sur des désordres psychiques, physiques ou comportementaux. Irritabilité, tensions musculaires, crampes, troubles du sommeil, fatigues, pathologies psychosomatiques, surconsommation de tabac, d’alcool, troubles digestifs, burn-out…sont les symptômes les plus souvent évoqués quand on parle de stress.

La phase d’épuisement de l’organisme avec un échec d’adaptation de l’individu peut être contrecarrée par différentes approches où la complémentation micro-nutritionnelle a un rôle important.

Le magnésium, pourquoi ?

Le Magnésium est co-facteur de plus de 300 réactions de l’organisme et joue un rôle indispensable sur un grand nombre de fonctions cellulaires. Il intervient de manière essentielle dans ces périodes de stress car il permet entre autre la stabilisation membranaire de nos cellules par son implication dans les courants ioniques. Les répercussions d’un déficit par carence dans l’alimentation ou surconsommation peuvent avoir des conséquences sévères sur l’organisme. Le Magnésium a aussi un rôle important sur la pompe  sodium / potassium et permet la pénétration de nos cellules par le potassium et la sortie du sodium ; il est donc important dans les phénomènes de rétention d’eau. Les périodes de stress sont souvent accompagnées par des prises de poids. Des périodes pendant lesquelles le corps semble « retenir l’eau ». On se sent « gonflée ». Ce phénomène de rétention d’eau peut aussi être majoré par des baisses importantes de certains acides aminés comme la tyrosine.  

Alors, oui le Magnésium est un macroélément essentiel en cas de stress. Pourtant, il a été montré que la population Française était en dessous des apports nutritionnels (SU VI MAX 1997).  Ceci s’explique en partie par une diminution des apports liée aux habitudes de vie et une surconsommation de produits raffinés moins riches en nutriments essentiels. Certaines substances comme le sucre, l’alcool, les phytates (l’acide phytique diminue  aussi l’absorption d’autres minéraux comme  Calcium, Zinc, Fer…) ou certains polluants en diminuent l’absorption. D’autre part, certains médicaments comme les diurétiques notamment, en augmentent les pertes dans les urines et participent à la perte de magnésium.
Les complémentations sont donc utiles mais pas avec n’importe quel complément alimentaire car pour que notre organisme utilise le Magnésium, il faut que la forme soit assimilable et que notre corps soit en capacité de l’assimiler : intestin et pH en équilibres ! Il est bon de noter qu’une personne carencée en Magnésium ou en terrain acide peut manifester divers symptômes  de manque de magnésium sans que ses analyses ne mentionnent le moindre déficit de ce minéral. Il s’agit dans ce cas d’un déficit d’utilisation par l’organisme. Le capital est bon mais le corps ne peut s’en servir. C’est pour cette raison que la forme doit être assimilable (Magnésium marin associé à de la vitamine B6 et du malate de citrulline).

Les conséquences d’un déficit de magnésium  sur l’organisme sont multiples :

L’os est un réservoir important en magnésium et contient 50 à 60% de nos réserves.
Un déficit en Magnésium peut être à l’origine de :
  • Troubles osseux.
  • Risques cardiovasculaires,
  • Risques rénaux,
  • Troubles neuromusculaires (douleurs, crampes, tensions…)
  • Immunitaires….

Notre intestin : quel rôle dans l'assimilation du magnésium ?

Seul 30 à 50 % du Magnésium que nous ingérons via notre alimentation peut être absorbé.
Il est aujourd’hui avancé,  dans un grand nombre d’articles,  une baisse de la valeur nutritive des aliments et de leurs qualités micro-nutritionnelles comme l’étude menée au Canada en 2002 et publiée par The Globe and Mail, et la chaîne de télévision CTV News. Tout cela est évident mais n’explique pas tout.  

Le tube digestif et l’équilibre acido-basique 2 clés de compréhension pour une bonne assimilation du magnésium :

C’est dans l’intestin et surtout au niveau du duodénum que s’effectue l’absorption du Magnésium. La digestion met en œuvre tout un travail de transformation afin que l’aliment ingéré puisse être découpé en petites molécules aptes à être utilisées par notre organisme et à être traitées par l’intestin. Ce travail collaboratif nécessite des interventions mécaniques de la mastication, des contractions digestives, enzymatiques, de dégradation par la flore intestinale…. Tous ces phénomènes sont régis par l’équilibre acide-base.
En effet, chaque organe fonctionne dans un milieu qui lui est propre. L’estomac est acide mais le pancréas, le duodénum sont alcalins. Ces pH sont soumis aux fluctuations liées à nos apports alimentaires, à notre mode de vie, notre stress…


Sommes-nous trop acides ?

L’industrialisation de l’alimentation a abouti à une augmentation de la consommation de sucres et de sel en quelques décennies.  Notre consommation de sucres a fortement augmenté depuis les le début du siècle où nous étions à 5 kg par an et par habitant alors qu’aujourd’hui nous sommes à 40 kg par an et par habitant ! Selon l’Insee, les ventes de produits sucrés ont augmenté de 300%. Cette surconsommation entraine une acidification de l’organisme avec une augmentation des déchets acides comme les lactates et l’ammonium et oblige l’organisme à « piller »  ses réserves en minéraux Magnésium et Calcium et en vitamine du groupe B pour maintenir un équilibre acido-basique. De plus la sédentarité, favorise également une augmentation de la charge acide de l’organisme. Nous bougeons moins, nous éliminons moins également ! Effectivement notre organisme est équipé d’organes d’élimination appelés aussi « Emonctoires » que sont les reins, la peau, le foie, les poumons et l’intestin. Ses organes sont à drainer aux intersaisons automne et printemps ! (Lereca Emonctoires).

C’est pour cette raison, qu’il est important, selon moi, d’utiliser à côté d’une alimentation équilibrée et abondante en fruits et légumes frais, céréales complètes…  un complément alimentaire adapté. Ce conseil me semble d’autant plus important en cas de stress, de fatigue, de rétention d’eau…
Un complément alimentaire capable  de faire un apport adéquat en Magnésium facilement assimilable comme le MAGNESIUM MARIN associé à ses co-facteurs d’absorption notamment la vitamine B6,  mais également de corriger un état de déséquilibre du milieu intérieur acido-basique. Cette prise en charge évitera les « fuites de Magnésium » par acidité.  C’est tout l’intérêt de la formule MAGNESIUM MALATE LERECA qui apporte une synergie active agissant par le biais de composants comme le malate de citrulline destinés à prendre en charge les déchets acides de notre organisme. La présence de Ginseng permet de mieux s’adapter aux états de fatigue et de stress. C’est un plus pour cette solution globale pour rester en forme !


Rédigé le  20 août 2015 18:29  -  Lien permanent

Commentaires

Article très intéressant et instructif
Le magnésium Malate Lereca est de loin mon préféré car il répond à la fois dans le sport en préparation et en récupération , ainsi que pour les états de stress en aigu ou en chronique . Avec une super bonne tolérance digestive !...
Publié par : Ulysse - 11 sep. 2015 21:57
Belle synthèse de nos besoins en complentation de magnésium
J'étais un pro-Magnesium Malate Lereca et cet article renforce mon choix

Merci à vous et belle vision de la complémentation nutritionnelle

Je l'utilise aussi pour le sport
Qu'en est il d'une autre période de grand stress qu'est la femme enceinte?
Publié par : Ulysse - 12 sep. 2015 6:28
@Ulysse, Merci à vous pour vos commentaires et surtout pour ces bons retours sur magnésium malate. Les besoins en magnésium pendant la grossesse sont importants et l'imprégnation hormonale fait que le terrain s'acidifie. Ce phénomène épuise encore davantage les réserves des futures mamans ! Le stress ajouté n'arrange rien; Cette formule que vous utilisez déjà chez les sportifs rendra aussi service aux mamans. Considérons que cette période est aussi une belle performance pour l'organisme !!! Patricia
Publié par : Patricia  - 12 sep. 2015 10:29

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site