LERECA® partenaire d' Elea-Mariama Diarra championne de France du 400 m

Athlétisme


LERECA® partenaire d' Elea-Mariama Diarra championne de France du 400 m devant Floria Gueï.



 
Même si Floria Guei était favorite, c'est bien Eléa Mariama Diarra qui remporte le titre de championne de France du 400 m devant la triple championne de France!

LERECA® soutient Eléa Mariama Diarra avec une complémentation adaptée à ses besoins, son entrainement et sa récupération. Nous sommes aujourd'hui heureux de pouvoir vous livrer une interview exclusive d'Eléa, après sa superbe performance.

Entretien réalisé par Patricia PAISANT,
                          P.D.G du laboratoire LERECA®. 



 

Bonjour Eléa, peux-tu nous raconter ta course et ta victoire devant Floria Guei, au championnat de France?


Bonjour Patricia, c'est une question que beaucoup me posent mais j'ai beaucoup de mal à y répondre. En effet, avec mon entraineur, nous travaillions toute l'année dans le but de répondre présent le jour J qui est le jour de la finale des championnats de France. Nous avons souvent réussi, je sais que c'est un des moments les plus importants de ma saison, j'ai donc l'impression de m'y être préparée depuis le début de l'année, cependant, lorsque je me mets dans les starting blocks pour cette fameuse course, j'ai comme un "trou noir" pendant toute la course. C'est une sensation assez difficile à expliquer. Comme si j'étais sur pilote automatique pour cette course. Sur 400m, qui est une course très difficile, presque instinctive, on dit souvent que pour bien courir, il faut parfois "poser le cerveau", je pense que c'est ce que j'arrive à réaliser durant cette course. Toutes mes courses avant celle-ci sont des courses de réglages, où j'essaye de mettre en place des automatismes, mais le jour de la finale, tout ceci est fini, il est maintenant temps de courir sans se poser de questions en espérant que les automatismes soient ancrés. C'est donc ce qu'il s'est passé, j'ai eu l'impression d'avoir réussi à mettre en place tout ce que je voulais faire, sans avoir même à y réfléchir et c'est une super sensation. Bien sûr qu'un de mes objectifs était de gagner cette course mais je savais que pour y arriver il faudrait que je me concentre sur ma propre course et ne pas courir contre les autres malgré le stress et l'enjeu, j'y suis parvenue et je suis très heureuse.


Eléa, nous t'avons suivi depuis maintenant plus d'une année et avons vécu avec toi des périodes de joie mais aussi de déception. Comment te sens-tu aujourd'hui?


 

C'est vrai que l'année dernière était très décevante pour moi puisque mon objectif était de courir aux Jeux, malheureusement je n'y suis pas parvenue, pour des raisons difficiles à accepter en plus car j'étais en forme à ce moment-là.


Ce fut assez difficile de se remettre de cette grosse déception. J'ai d'ailleurs cru que je m'en étais remise assez rapidement, mais il s'est avéré que ce n'était pas le cas, d'octobre à avril
j'avais l'impression de m'impliquer à l'entraînement mais les chronos n'étaient pas du tout au rendez-vous, sans raison apparentes...


C'est le fait d'avoir discuté avec une personne ressource de mon entourage qui m'a fait prendre conscience que mon esprit était encore sur cette déception des Jeux Olympiques et que c'était pour cette raison que j' n'arrivais pas à m'entrainer correctement. Lorsque j'ai pris conscience de cela, j'ai lâché prise et tout est rentré dans l'ordre à l'entrainement.


Physiquement, tes ajustements nutritionnels et la prise en charge acido basique apportée par LERECA ont-ils contribué à cette victoire?


 

Bien sûr, encore une fois, le 400m est une épreuve très éprouvante physiquement, de plus, je me considère comme une athlète relativement fragile (physiquement seulement :)), une bonne complémentation est donc indispensable pour moi, pour être sûre de ne manquer de rien et apporter à mon corps tout ce dont il a besoin pour récupérer rapidement. C'est ce que LERECA® m'apporte, et je n'ai pas de grosses blessures à déplorer depuis le début de notre collaboration.


Quels sont tes projets à courts et moyen termes?


 

Je participe début Aout à mes premiers championnats du monde en individuel à Londres. L'année prochaine sera également très importante puisque ce sera l'année des Championnats d'Europe à Berlin. Enfin, pour le long terme, j'aimerais participer aux prochains Jeux de Tokyo.



Peux-tu nous parler de tes entrainements à cette préparation qui je pense doit être importante en prévision de Londres?

 
 
 
Concernant mes entrainements, le plus gros a été fait, après les championnats de France, j'ai eu une petite période de repos et de décompression indispensable pour me remettre de mes émotions. Cette semaine j'ai repris l'entrainement intensif. Nous travaillions principalement sur l'amélioration de ma vitesse et certains micro réglages qui me permettraient de baisser encore un peu mon chrono cette année.



Merci Eléa, pour ces propos et temps que tu nous accordes, bonne chance pour Londres où bien sur nous te suivrons!


 


 


 


Rédigé le  31 juillet 2017 15:09  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site